Agri53
Accueil > Actualités

Point de situation sur la FCO

Pauline COLLET GASTINEL
Le 16/10/2015 à 11:33 I Soyez le 1er à déposer un commentaire

La situation sanitaire semble stabilisée mais peut évoluer de façon imprévisible jusqu’à l’entrée en hiver

Au 12 octobre, la surveillance nationale a été réalisée à hauteur de 91%. 

Elle a permis de détecter 28 nouveaux cas de FCO de sérotype 8, ce qui porte à 56 le nombre de foyers en France continentale. 

Tous les nouveaux cas décelés par la surveillance nationale se trouvent dans le centre du territoire (cf. carte du 12/10 ci-contre). Il semble donc que le virus se cantonne à l’heure actuelle à cette partie de la France. 

Toutefois, compte tenu de la capacité de diffusion de la maladie via le transport des vecteurs par le vent et du risque lié aux mouvements d’animaux non vaccinés, le risque de diffusion de la maladie à l’ensemble du territoire est réel. 

Les signes cliniques sont extrêmement discrets à ce stade. Cette situation peut évoluer par la suite notamment à l’occasion des mises-bas et pour les petits ruminants, qui sont plus réceptifs à la maladie. 


Des vaccinations ciblées ont commencé depuis 2 semaines en zone réglementée 

La campagne de vaccination contre la FCO sérotype 8 a commencé. Cette campagne sera menée jusqu’au premier trimestre 2016 avec un volume limité de doses disponibles (2,2 millions de doses, à raison de 2 injections/bovin). 

A partir de février 2016, 4 millions de doses de vaccin Mérial seront disponibles (production et commande en cours). Les autres laboratoires seraient également en capacité de fournir cet hiver de 1 à 4 millions de doses supplémentaires en fonction de la rapidité de commande. 

Compte tenu du stock encore limité de vaccins, la profession a demandé de mettre la priorité sur les animaux destinés aux échanges/exports (485 000 bovins sur la même période en 2014). Théoriquement, le nombre est suffisant mais la principale difficulté réside dans l’identification des animaux effectivement destinés à ces marchés. 

Afin de répartir au mieux les doses de vaccins dans les exploitations, une distribution sur la base de la référence historique de l’éleveur (nombre d’animaux exportés en 2014) a été actée par la DGAl, répondant ainsi à la demande de la profession. 

Les animaux prioritaires à la vaccination sont :
- Les animaux des exploitations placées sous APDI (foyer)
- Les animaux (de 6 à 16 mois) destinés au marché extérieur
- Les animaux reproducteurs détenus dans des centres et stations 


La priorisation ne devrait pas être modifiée suite à l’évolution du zonage proposée par le CNOPSAV le 13 octobre dernier. Toutefois, les règles de vaccination au sein des prochains foyers (et des foyers n'ayant pas encore procédé à la vaccination) doivent encore être décidées. 

Une redistribution d’une partie des doses initialement attribuées aux départements indemnes a été demandée par la profession. Un stock suffisant sera toutefois conservé au cas où la zone réglementée s'étendrait dans les semaines à venir. 

Considérant la stratégie vaccinale à long terme, l’objectif d’éradiquer la maladie a été écarté. L'orientation proposée par le CNOPSAV est une vaccination facultative laissée au choix des éleveurs soit pour la protection de leur élevage soit pour les échanges/exports (vaccination vétérinaire). Une rencontre sera organisée entre les professionnels et les laboratoires pour estimer de façon précise les quantités nécessaires pour l’année 2016. La question de la responsabilité de la commande des vaccins pour répondre au besoin de garantie des laboratoires reste posée. 

Des avancées limitées des négociations bilatérales des certificats sanitaires 
La règlementation européenne impose plusieurs critères pour la commercialisation des animaux vifs qui se trouvent dans les zones règlementées : vaccination obligatoire, délai de 60 jours après la deuxième vaccination… Des négociations bilatérales ont déjà permis de faire évoluer les exigences de certains pays, mais les résultats obtenus sont limités. 

Espagne : un accord bilatéral a été signé et est en application depuis le 2 octobre. Il prévoit la réduction du délai à 10 jours après la 2ème injection ou la possibilité de commercialiser des animaux qui ont présenté un résultat négatif à une PCR après désinsectisation. 

Italie : les discussions sont toujours en cours au plus haut niveau car si le principe d’accepter des bovins vaccinés depuis plus de 10 jours semble acquis, le protocole de désinsectisation + PCR négative n’est pas encore accepté. 

Algérie : la rencontre entre la France et l’Algérie du 29 septembre dernier a permis d’acter la possibilité d’exporter des animaux qui ont présenté un résultat négatif à une PCR, après désinsectisation. Mais à l’heure actuelle l’Algérie n’accepte pas d’animaux vaccinés, les négociations se poursuivent. 

Turquie : les protocoles négociés avec la Turquie ne sont pas satisfaisants. Les négociations doivent se poursuivre. 

Commentaire : les premiers accords obtenus vont conduire à une reprise des départs d’animaux pour novembre. Or près de 100 000 animaux auraient déjà dû partir depuis la détection du premier cas. Un phénomène d’« embouteillage » est à craindre au moment du départ des premiers animaux vaccinés, qui continuera de pénaliser les échanges. 



   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri53.fr
DERNIERES NEWS

Vidéo de la semaine

Formation "prix de revient"
20°
Lundi
29/05/2017
LAVAL
Météo
Plus de détails sur ma ville
AHUILLE
ALEXAIN
AMPOIGNE
ANDOUILLE
ARGENTON NOTRE DAME
ARGENTRE
ARON
ARQUENAY
ASSE LE BERENGER
ASTILLE
ATHEE
AVERTON
AZE
BAIS
BALLEE
BALLOTS
BANNES
BAZOUGERS
BAZOUGES
BEAULIEU SUR OUDON
BELGEARD
BIERNE
BLANDOUET
BONCHAMP LES LAVAL
BOUCHAMPS LES CRAON
BOUERE
BOUESSAY
BOURGON
BRAINS SUR LES MARCHES
BRECE
BREE
BRETIGNOLLES LE MOULIN
CARELLES
CHAILLAND
CHALONS DU MAINE
CHAMMES
CHAMPEON
CHAMPFREMONT
CHAMPGENETEUX
CHANGE
CHANTRIGNE
CHARCHIGNE
CHATEAU GONTIER
CHATELAIN
CHATILLON SUR COLMONT
CHATRES LA FORET
CHEMAZE
CHEMERE LE ROI
CHEVAIGNE DU MAINE
CIGNE
COLOMBIERS DU PLESSIS
COMMER
CONGRIER
CONTEST
COSMES
COSSE EN CHAMPAGNE
COSSE LE VIVIEN
COUDRAY
COUPTRAIN
COURBEVEILLE
COURCITE
CRAON
CRENNES SUR FRAUBEE
CUILLE
DAON
DENAZE
DESERTINES
DEUX EVAILLES
ENTRAMMES
EPINEUX LE SEGUIN
ERNEE
EVRON
FONTAINE COUVERTE
FORCE
FOUGEROLLES DU PLESSIS
FROMENTIERES
GASTINES
GENNES SUR GLAIZE
GESNES
GESVRES
GORRON
GRAZAY
GREZ EN BOUERE
HAMBERS
HARDANGES
HERCE
HOUSSAY
IZE
JUBLAINS
JUVIGNE
L HUISSERIE
LA BACONNIERE
LA BAROCHE GONDOUIN
LA BAZOGE MONTPINCON
LA BAZOUGE DE CHEMERE
LA BAZOUGE DES ALLEUX
LA BIGOTTIERE
LA BRULATTE
LA CHAPELLE ANTHENAISE
LA CHAPELLE AU RIBOUL
LA CHAPELLE CRAONNAISE
LA CHAPELLE RAINSOUIN
LA CROIXILLE
LA CROPTE
LA DOREE
LA GRAVELLE
LA HAIE TRAVERSAINE
LA PALLU
LA ROE
LA ROUAUDIERE
LA SELLE CRAONNAISE
LAIGNE
LANDIVY
LARCHAMP
LAUBRIERES
LAUNAY VILLIERS
LAVAL
LE BIGNON DU MAINE
LE BOURGNEUF LA FORET
LE BURET
LE HAM
LE HORPS
LE PAS
LE RIBAY
LES CHAPELLES
LESBOIS
LEVARE
LIVRE
LOIGNE SUR MAYENNE
LOIRON
LONGUEFUYE
LOUPFOUGERES
LOUVERNE
LOUVIGNE
MADRE
MAISONCELLES DU MAINE
MARCILLE LA VILLE
MARIGNE PEUTON
MAYENNE
MEE
MELLERAY LA VALLEE
MENIL
MERAL
MESLAY DU MAINE
MEZANGERS
MONTAUDIN
MONTENAY
MONTFLOURS
MONTIGNE LE BRILLANT
MONTJEAN
MONTOURTIER
MONTSURS
MOULAY
NEAU
NEUILLY LE VENDIN
NIAFLES
NIORT LA FONTAINE
NUILLE SUR OUETTE
NUILLE SUR VICOIN
OISSEAU
OLIVET
ORGERES LA ROCHE
ORIGNE
PARIGNE SUR BRAYE
PARNE SUR ROC
PEUTON
PLACE
POMMERIEUX
PONTMAIN
PORT BRILLET
POULAY
PRE EN PAIL
PREAUX
RENAZE
RENNES EN GRENOUILLES
RUILLE FROID FONDS
RUILLE LE GRAVELAIS
SAINT AIGNAN DE COUPTRAIN
SAINT AIGNAN SUR ROE
SAINT AUBIN DU DESERT
SAINT AUBIN FOSSE LOUVAIN
SAINT BAUDELLE
SAINT BERTHEVIN LA TANNIERE
SAINT BRICE
SAINT CALAIS DU DESERT
SAINT CENERE
SAINT CHARLES LA FORET
SAINT CHRISTOPHE DU LUAT
SAINT CYR EN PAIL
SAINT CYR LE GRAVELAIS
SAINT DENIS D ANJOU
SAINT DENIS DE GASTINES
SAINT DENIS DU MAINE
SAINT ELLIER DU MAINE
SAINT ERBLON
SAINT FORT
SAINT FRAIMBAULT DE PRIERES
SAINT GAULT
SAINT GEORGES BUTTAVENT
SAINT GEORGES LE FLECHARD
SAINT GEORGES SUR ERVE
SAINT GERMAIN D ANXURE
SAINT GERMAIN DE COULAMER
SAINT GERMAIN LE FOUILLOUX
SAINT GERMAIN LE GUILLAUME
SAINT HILAIRE DU MAINE
SAINT ISLE
SAINT JEAN SUR ERVE
SAINT JEAN SUR MAYENNE
SAINT JULIEN DU TERROUX
SAINT LAURENT DES MORTIERS
SAINT LOUP DU DORAT
SAINT LOUP DU GAST
SAINT MARS SUR COLMONT
SAINT MARS SUR LA
SAINT MARTIN DE CONNEE
SAINT MARTIN DU LIMET
SAINT MICHEL DE FEINS
SAINT MICHEL DE LA
SAINT OUEN DES TOITS
SAINT OUEN DES VALLONS
SAINT PIERRE DES LANDES
SAINT PIERRE DES NIDS
SAINT PIERRE LA COUR
SAINT PIERRE SUR ERVE
SAINT PIERRE SUR ORTHE
SAINT POIX
SAINT QUENTIN LES ANGES
SAINT SAMSON
SAINT SATURNIN DU LIMET
SAINT SULPICE
SAINT THOMAS DE COURCERIERS
SAINTE GEMMES LE ROBERT
SAINTE MARIE DU BOIS
SAINTE SUZANNE
SAULGES
SENONNES
SIMPLE
SOUCE
THORIGNE EN CHARNIE
THUBOEUF
TRANS
VAIGES
VAUCE
VAUTORTE
VIEUVY
VILLAINES LA JUHEL
VILLEPAIL
VILLIERS CHARLEMAGNE
VIMARCE
VOUTRE
Les unes Agri53
Journal du 29/05/17Journal du 18/05/17Journal du 11/05/17Journal du 04/05/17Journal du 27/04/17Journal du 20/04/17Journal du 18/04/17Journal du 06/04/17Journal du 30/03/17
S'abonner au journal
http://www.sanelevage.fr/

La question de la semaine

Constatez-vous des dégâts d'oiseaux sur vos semis ?

Les choix
Les choix
Répondre à la question de la semaine
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
RSS twitter Youtube
Agri53

Agri53
Parc Technopole, rue Albert Einstein
BP 36135 Changé, 53000 Laval
Téléphone : 02 43 67 38 60